Proposition d’une approche de capitalisation d’indicateurs dédiés à une étude d’impact du dispositif d’amélioration du français écri+.

 
Directeurs : Madeth May (LIUM), Valérie Renault (CREN)
Mails : prenom.nom@univ-lemans.fr
Date limite de candidature : 31 mai 2020
 
Contexte de la thèse :

Le projet national PIA écri+ (http://ecriplus.fr/) est dédié à l’accompagnement des étudiants dans le développement de leurs compétences écrites en français académique à l’université.
Cette thèse se déroule en partenariat entre le LIUM (Laboratoire d’Informatique de l’Université du Mans) et le CREN (Centre de Recherche en Education de Nantes). La problématique de cette thèse consiste à proposer un cadre permettant d’exploiter les besoins d’observation provenant d’une vingtaine de partenaires académiques et de mettre en place une démarche de construction et de visualisation d’indicateurs dédiés à l’étude d’impact du dispositif écri+.

 
Description :

Le travail d’identification de besoins d’observation doit être mené dans un premier temps. Il s’agit de proposer une méthodologie pour accompagner les partenaires à exprimer leurs besoins et à formuler les indicateurs sous-jacents.

Dans le deuxième temps, le travail portera sur la capitalisation des indicateurs identifiés et construits. L’objectif est de disposer à la fois d’une approche capable d’enrichir la base d’indicateurs avec la génération de nouveaux indicateurs, et d’un environnement permettant aux partenaires de contribuer à la co-construction d’indicateurs (e.g. choix d’un indicateur, validation d’un indicateur calculé, la création de nouveaux indicateurs à partir de ceux existants, etc.).

L’étude d’impact reposant sur l’exploitation d’indicateurs capitalisés, il sera ainsi nécessaire d’étudier la conception d’IHM innovantes de type tableaux de bord dynamiques et adaptatifs dédiées à la visualisation d’indicateurs. L’environnement ainsi conçu offre à la fois un moyen pour les partenaires d’exploiter les indicateurs qu’ils ont définis dans le cadre du suivi pédagogique d’activités d’amélioration du français sur le dispositif écri+ mais aussi, de sélectionner l’ensemble des indicateurs dédiés à mener l’étude d’impact du dispositif global lui-même.

 
Les principales étapes du travail consisteront à :

  • faire un état de l’art de l’existant dans la littérature sur les questions de traces, d’indicateurs et de visualisation;
  • étudier l’existant écri+ (architecture, traces, indicateurs) au niveau des partenaires impliqués;
  • concevoir une méthodologie et un environnement de co-construction des indicateurs avec les partenaires écri+ dans un but de capitalisation et visualisation

 

 
Bibliographie

[1] Alowayr, A., Badii, A., 2014. Review of monitoring tools for e-learning platforms. International Journal of Computer Science & Information Technology Vol. 6, No.3., pp. 79–86.
[2] May, M., George, S., Prévôt, P., 2011. TrAVis to enhance online tutoring and learning activities Real-time visualization of students’ tracking data. International Journal of Interactive Technology and Smart Education, Vol. 8, No. 1., pp. 52-69
[3] Dimitrakopoulou, A., 204. State of the art on Interaction and Collaboration Analysis. (D26.1.1) EU Sixth Framework programme priority 2, Information society technology, Network of Exc.
[4] Michel C., Lavoué E., George S., Ji. M. Supporting Awareness and Self-Regulation In Project-Based Learning through Personalized Dashboards. International Journal of Technology Enhanced Learning, 2017, 9 (2/3), pp.204-226.