Architectures neuronales multilingues pour le traitement automatique des langues naturelles

Débuté le : 01/09/2016
Doctorant : Adrien Bardet
Directeur(s) de Thèse : Yannick Estève (LIUM, LST)
Co-encadrant(s) de Thèse : Loïc Barrault (LIUM, LST) & Fethi Bougares (LIUM, LST)
Financement : M2CR

L’objectif de cette thèse est l’utilisation d’approches neuronales multilingues pour la traduction automatique. L’efficacité de ce type d’approche a déjà été démontré dans des cadres monolingues, c’est-à-dire une langue source traduite dans une langue cible. L’utilisation d’approches multilingues et donc de plusieurs langues sources vers plusieurs langues cibles n’a en revanche que très peu été utilisée pour améliorer ce genre d’approche malgré leur pertinence démontrée par certains articles.